El inocente

Note globale : 80/100 Le maître espagnol du thriller Oriol Paulo (auteur du film Contratiempo) a réalisé, avec El inocente, une série tout à fait remarquable. L’histoire, basée sur le roman américain The innocent de Harlan Coben, a été transposée en Espagne. Elle relate la descente aux enfers de Mateo Vidal, un homme sorti deLire la suite « El inocente »

Shadow and bone

Note globale : 78/100 Annoncée par la plateforme netflix comme sa plus grosse production de ce premier semestre 2021, la série américaine Shadow and bone est inspirée de différentes oeuvres de science-fiction de Leigh Bardugo (en compilant de manière condensée le tome 1 de la trilogie Grisha et la duologie Six of cross). L’écrivaine israélo-américaineLire la suite « Shadow and bone »

The serpent

Note globale : 77/100 Cette série britannique est inspirée par le destin de Charles Sobhraj, homme aussi prodigieux dans son intelligence que terrifiant dans son absence d’humanité et de conscience morale. Français né en Indochine de parents indien et vietnamien, il deviendra l’un des criminels les plus célèbres au monde, à la fois escroc spécialiséLire la suite « The serpent »

Sky rojo

Note globale : 72/100 Peut-être aurait-on salué la venue d’une bonne série espagnole, si elle n’émanait d’Alex Pina, créateur de la casa de papel. En comparaison de celle-ci (dans son étonnante singularité, sa force imaginaire, sa tension dramatique) le spectateur sera forcément déçu par la thématique commune de la prostitution en Espagne, tout comme parLire la suite « Sky rojo »

Behind her eyes

Note globale : 75/100 Cette mini-série britannique de Steve Lightfoot (tirée d’un roman de Sarah Pinborough) apparaît comme un étrange thriller, qui présente l’audace de mélanger les genres. Elle débute sur le registre du drame, avec un scénario plutôt classique : un homme nommé David Ferguson est tiraillé entre deux femmes, Louise et Adèle, quiLire la suite « Behind her eyes »

The white tiger de Ramin Bahrani (film 2021)

Cette adaptation du roman récompensé de l’écrivain indien Aravind Adiga, The white tiger, se donne d’emblée l’ambition de montrer la « vérité de l’Inde », une vérité duelle entre lumière et ténèbres (light and darkness). L’oeuvre entend dresser un portrait réaliste et désabusé d’une Inde contemporaine tiraillée par ses contradictions : la survivance de la mentalité millénaireLire la suite « The white tiger de Ramin Bahrani (film 2021) »

Equinox

Note globale : 76/100 Curiosité attendue de cette fin d’année 2020, la série danoise Equinox sort de l’ordinaire et apparaît suffisamment intrigante pour tenir le spectateur en haleine. Une animatrice de radio d’une trentaine d’années (Astrid) découvre, par un appel anonyme, que la disparition mystérieuse de sa grande soeur Ida en compagnie d’autres adolescents, demeuréeLire la suite « Equinox »

Epidemiya

Note globale : 80/100 En pleine pandémie de coronavirus, le thème d’une terrifiante épidémie semant la panique et l’apocalypse à Moscou pouvait sembler porteur … Netflix a donc racheté à un prix record pour la Russie cette série d’abord sortie dans son pays en décembre 2019, avant de connaître cet automne sur la plateforme américaineLire la suite « Epidemiya »