The woman in the house across the street from the girl in the window

Note globale : 72/100

Librement inspirée par le récent film The woman in the window du grand réalisateur britannique Joe Wright (dont elle ne possède pas l’intelligence) cette série américaine se veut tout à la fois une comédie parodique (avec d’autres références aux genres dramatique ou horrifique), bien que son caractère burlesque passe assez inaperçu, l’aspect dramatique de l’histoire étant prévalant et peu propice au rire. L’actrice principale Kristen Bell (dans le rôle d’Anna) s’est elle-même dite désarçonnée par ce mélange des genres, et incertaine de son jeu. Resplendissante et fragile, elle apporte pourtant son charme à cette production (la réalisation de Michael Lehmann est par ailleurs soignée) mais elle tend à se débattre (de manière parfois excessive) dans le vide. En effet, le scénario multiplie les invraisemblances – jusqu’au dernier épisode, que d’aucuns pourront juger aussi révoltant qu’absurde (malgré son « cliffhanger » final plutôt réussi).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :