Behind her eyes

Note globale : 75/100

Cette mini-série britannique de Steve Lightfoot (tirée d’un roman de Sarah Pinborough) apparaît comme un étrange thriller, qui présente l’audace de mélanger les genres. Elle débute sur le registre du drame, avec un scénario plutôt classique : un homme nommé David Ferguson est tiraillé entre deux femmes, Louise et Adèle, qui deviennent amies entre elles, bien qu’elles semblent antithétiques comme un ange et un démon. Puis l’histoire se complexifie progressivement par la psychologie tourmentée des personnages, source d’interrogations multiples, et par l’entrée en scène de Robert, jeune homme loufoque et héroïnomane ami d’Adèle. La série s’oriente alors peu à peu vers les registres fantastique et horrifique, avec une tension anxiogène et un suspense soutenus.

Portée par un formidable duo d’actrices (la charmante Simona Brown, dans le rôle de Louise, et l’étonnante Eve Hewson – fille du chanteur Bono de U2 – dans le rôle d’Adèle) Behind her eyes se montre captivante au fil de ses six épisodes. Jusqu’à son final qui s’avère un peu exaspérant, en raison d’une invraisemblance vide de sens. Cette fausse note est fort dommageable à la série toute entière (comme celle d’un orchestre qui aurait parfaitement composé sa partition jusque-là, avant de commettre une erreur grossière) laissant ainsi le spectateur sur ce sentiment d’une dysharmonie soudaine et d’une amère déception. Néanmoins, pour ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain (comme on dit) elle n’est pas dénuée de mérites (à commencer par sa réalisation) et sa singularité ne laisse pas indifférent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :