Mank de David Fincher (film 2020)

Ce film dresse le portrait de Herman J.Mankiewicz, co-scénariste oscarisé d’un grand classique du cinéma américain, Citizen Kane d’Orson Welles, qui le dédaigna avec mépris. David Fincher semble avoir voulu rendre hommage, plus largement, au travail de l’ombre des scénaristes, tandis que réalisateurs et acteurs attirent sur eux toute la lumière de la notoriété. Les grands studios holywoodiens n’ont pas voulu s’engager sur ce projet, peu porteur pour le grand public et peu flatteur pour Hollywood, ce qui a permis à netflix de réaliser son « gros coup » de l’année (après The Irishman de Scorsese fin 2019 et Roma d’Alfonso Cuaron fin 2018).

Le célèbre réalisateur américain (depuis Seven, notamment) n’a pas ménagé ses efforts pour soigner son esthétique vaguement onirique, en noir et blanc (elle semblait paradoxalement plutôt vouée au grand écran). Mais il peine à nous captiver ou à nous émouvoir dans ce film qui s’étire un peu en longueur, même si le jeu d’acteurs est excellent, à commencer par celui de l’immense Gary Oldman, qui interprète de manière très naturelle et inspirée son rôle de génie alcoolique et décadent.

2 commentaires sur « Mank de David Fincher (film 2020) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :